bj.acetonemagazine.org
Nouvelles recettes

Le milliardaire le plus riche d'Afrique réside au Nigeria et arrive en tête de la liste 2013 de Wealth-X

Le milliardaire le plus riche d'Afrique réside au Nigeria et arrive en tête de la liste 2013 de Wealth-X


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Le Nigeria, l'Afrique n'évoquent peut-être pas d'images d'or et de palais étincelants comme Abu Dhabi ou Singapour, mais si vous êtes Aliko Mohammed Dangote — l'homme le plus riche d'Afrique avec une fortune personnelle de 17 milliards de dollars américains - c'est exactement l'endroit que vous appellerez chez vous. Magnat des affaires autodidacte, il est en tête de la liste Wealth-X des personnes les plus riches d'Afrique, rejoignant neuf des 10 plus grandes personnes dont la fortune combinée s'élève à environ 73,2 milliards de dollars.

Basée à Singapour, Wealth-X est une source définitive de renseignements sur les ultra-riches et possède l'une des plus grandes collections au monde de recherches organisées sur les personnes à valeur nette élevée (UHNW). Ceux qui se qualifient sont définis comme ceux qui actif net de 30 millions de dollars US et plus.

Principalement dominés par les Sud-Africains et les Égyptiens, ces super riches représentent 0,4 % de la population africaine à valeur nette très élevée (UHNW) et plus de 20 % de la richesse UHNW de la région. Dans le cadre du Wealth-X et UBS World Ultra Wealth Report 2013, la liste a été publiée montrant qu'en 2013, La population africaine UHNW a augmenté de 9,5 % pour atteindre 2 775 personnes. L'augmentation de 7,7% par rapport à l'année dernière représentait une richesse totale combinée de 350 milliards de dollars US.

Photo gracieuseté du Forum économique mondial/Wikimedia

Par ordre de classement, les personnes répertoriées et leurs pays de résidence ont été classés selon leur valeur nette en milliards de dollars américains.

  • Aliko Mohammed Dangote, Nigéria 17
  • Nassef Onsi Najib Sawiris, Egypte 8
  • Naguib Onsi Najib Sawiris, Égypte 7.3
  • Zine El Abidine Ben Ali, Tunisie 7
  • Michael Adeniyi Isola Adenuga, Nigéria 6,8

En 1977, Dangote a lancé une petite entreprise commerciale qui est maintenant le plus grand conglomérat du Nigeria et un fournisseur majeur des entreprises de boissons non alcoolisées, des brasseries et des confiseries du pays. Son entreprise, Dangote Group, dirige efficacement son marché du sucre.

Photo gracieuseté d'Emkaer/Wikimedia Commons

Alors que quatre Sud-Africains figurent sur la liste – Johann Rupert (6,6 milliards USD), Gaynor Rupert (6,5 milliards USD), Nicholas Oppenheimer (6,3 milliards USD) et Christoffel Wiese (2,9 milliards USD) – le le seul autre Nigérian est Michael Adeniyi Isola Adenuga, avec une valeur nette de 6,8 milliards de dollars américains. Président-directeur général de Globacom Limited, Adenuga possède une société de télécommunications à Lagos.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons comme " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons tels que " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons comme " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons comme " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons comme " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons comme " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons tels que " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons tels que " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons comme " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Angélique Kidjo

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo [1] [2] [3] ( / ˌ ɒ̃ ʒ ə ˈ l iː k ˈ k ɪ dʒ uː , - ˈ k ɪ dʒ oʊ / [4] [5] [6] né le 14 juillet 1960), est un Auteur-compositeur-interprète, actrice et militante béninoise-américaine, connue pour ses diverses influences musicales et ses clips créatifs. En 2007, Temps le magazine l'a qualifiée de « première diva d'Afrique ». [7]

Ses influences musicales incluent l'afropop, le zouk des Caraïbes, la rumba congolaise, le jazz, le gospel et les styles latins ainsi que ses idoles d'enfance Bella Bellow, James Brown, Nina Simone, Aretha Franklin, Celia Cruz, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana. Elle a enregistré "Summertime" de George Gershwin, Boléro de Ravel, "Voodoo Child" de Jimi Hendrix et "Gimme Shelter" des Rolling Stones, et a collaboré avec Dave Matthews et le Dave Matthews Band, Kelly Price, Alicia Keys, Branford Marsalis, Ziggy Marley, Philip Glass, Peter Gabriel, Bono, Carlos Santana, John Legend, Herbie Hancock, Josh Groban, Dr John, le Kronos Quartet, Yemi Alade, Cassandra Wilson et la pop star indonésienne Anggun. Les chansons à succès de Kidjo incluent « Agolo », « We We », « Adouma », « Wombo Lombo », « Afirika », « Batonga » et sa version de « Malaika ». Son album Logozo est classé numéro 37 dans la liste des meilleurs albums de danse de tous les temps compilée par Vice le site Web Thump du magazine. [8]

Kidjo parle couramment cinq langues : le fon, le français, le yorùbá, le gen (Mina) et l'anglais. [9] Elle chante dans chacun d'eux et elle a aussi sa propre langue personnelle, qui comprend des mots qui servent de titres de chansons tels que " Batonga ". "Malaika" est une chanson chantée en swahili. Kidjo utilise souvent la technique vocale et vocale traditionnelle du Bénin Zilin.


Voir la vidéo: VINCENT BOLLORÉ, Le MILLIARDAIRE le plus riche et Puissant de France. Documentaire 2016 HD


Commentaires:

  1. Arndt

    Excusez, je ne peux pas participer maintenant à la discussion - c'est très occupé. Mais je reviendrai - j'écrirai forcément ce que je pense sur cette question.

  2. Eusebius

    Oui en effet. Je m'abonne à tout ce qui précède.

  3. Anis

    Pourquoi l'abonnement est-il toujours gratuit? )

  4. Sorley

    J'ai supprimé cette pensée :)

  5. Randon

    Vous avez un bon blog.

  6. Bryant

    Et tout, mais les variantes?

  7. Dalabar

    Cela ne m'approche pas.



Écrire un message