bj.acetonemagazine.org
Nouvelles recettes

Nouvelle tendance DIY : le barattage du beurre

Nouvelle tendance DIY : le barattage du beurre


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Faites-le vous-même à la maison ou lors d'une fête

OK allons y. Voilà ! Quinze à 20 minutes plus tard, vous avez du beurre. Et c'est comme ça qu'on bat le beurre.

Bricolage (bricolage) le barattage du beurre est la dernière tendance culinaire. Si vous n'avez pas déjà été invité à une fête de barattage du beurre, vous le serez probablement bientôt. La tendance se propage rapidement, ce qui signifie que vous voudrez peut-être mettre la main sur un baratte à beurre.

Bee Wilson, écrivain culinaire britannique et auteur du livre d'histoire des gadgets alimentaires Considérez le Fork, dit que c'est probablement une réponse à l'ère technologique. Après avoir regardé des gadgets virtuels toute la journée, peut-être que de plus en plus de gens aiment le faire eux-mêmes très souvent.

Oh, et si vous assistez à une fête de barattage du beurre, n'oubliez pas de BYOC (apportez votre propre crème).

Bon barattage !


100 recettes de beurre corporel maison uniques et efficaces

Il y a les lotions… Il y a les crèmes… Et puis, il y a le beurre corporel ! Si vous avez la peau sèche, craquelée ou abîmée, vous devrez peut-être lui donner un peu plus d'amour ! Le beurre corporel est un hydratant intense qui pénètre dans la peau, la laissant soyeuse, lisse et douce.

Cependant, la plupart des beurres corporels achetés en magasin sont remplis de toutes sortes d'ingrédients étranges dont vous n'avez jamais entendu parler et que vous ne pouvez probablement même pas prononcer. En utilisant ces recettes de beurre pour le corps et en créant les vôtres, vous pouvez être sûr des ingrédients qui les composent et, par conséquent, de ce que vous mettez sur votre corps.

Grâce à Internet, il existe de nombreuses recettes de beurre corporel entièrement naturelles à essayer! Dans cette liste, nous avons 100 recettes de beurre corporel uniques et efficaces parmi lesquelles choisir. Alors commençons !

1. Rose d'hibiscus

La rose d'hibiscus pour une expérience hydratante divine simple. Affrontez ces hivers secs en gardant votre peau saine et hydratée.

2. Barre d'épices à la vanille

Vanille, épices et tout est agréable. Utilisez cette barre de beurre corporel pour laisser votre peau soyeuse et lisse.

3. Beurre corporel fouetté

Après avoir mélangé les ingrédients crémeux du beurre de karité et de cacao avec des huiles douces, ajoutez votre parfum d'huile essentielle préféré pour un arôme luxueux.

4. Beurre corporel à la mangue

Ce beurre corporel a presque l'air assez bon à manger ! Les sensations tropicales de la mangue vous feront vous sentir frais et rajeuni !

5. Noix de coco au miel

J'aime qu'ils aient fait leur propre petite étiquette ! Ce beurre corporel fera un excellent cadeau pour un ami ou un être cher !

6. Glaçage au moka

Êtes-vous en train de me dire que je peux faire mousser ma peau avec du cacao blanc et noir et sentir le délicieux parfum du café toute la journée ? Oui s'il vous plaît!

7. Pain d'épices fouetté

Le doux parfum du pain d'épice pendant les mois froids d'hiver est quelque chose qui vous fera certainement sortir du lit.

8. Base de beurre corporel

C'est une excellente recette pour une base de beurre corporel. Ensuite, vous pouvez ajouter vos parfums d'huiles essentielles, vos épices et tout ce que vous voulez !

9. Soufflé à la citrouille

Un soin de la peau décadent que vous pouvez réaliser facilement avec des ingrédients simples. Adoucissez, illuminez et hydratez votre peau tout en sentant bon !

10. menthe poivrée rose

Un beurre corporel rose délicat qui séduit les yeux et le nez ! La menthe poivrée éveillera vos sens et nourrira votre peau.

11. Chocolat Noisette

Un favori pour les amateurs de chocolat! Ce beurre corporel crémeux est soyeux et procure une sensation incroyable sur la peau.

12. Noix de coco citron vert

Quelle est votre utilisation préférée de l'huile de noix de coco ? Le mien est pour hydrater, protéger et nourrir ma peau !

13. Lavande Menthe

Un beurre corporel rafraîchissant à base de plantes qui comprend les propriétés apaisantes bénéfiques de la racine de guimauve.

14. Double chocolat

Croyez-le ou non… Non, ce n'est pas un dessert ! C'est un soin hydratant pour votre peau ! Essayez juste de ne pas le manger!

15. Citron Vanille

Vous aimez la fraîcheur hespéridée du citron ? Mélangez cela avec les doux parfums de vanille et vous obtenez un beurre corporel irrésistible !

16. Beurre Bronzant

Un beurre corporel soyeux qui non seulement hydrate votre peau, mais aide à donner à votre peau un peu de couleur et de brillance ! Parfait pour les mois froids d'hiver.

17. prune de noix de coco

Un parfum subtil avec une sensation agréable, ce beurre corporel fouetté est plus que beau à regarder. Essayez de ne pas vous lécher les doigts !

18. Épice de citrouille

La perfection d'automne à l'état pur, le tout enveloppé dans un petit pot de bonté crémeuse. La cannelle, la vanille, le gingembre et les clous de girofle donnent vie à ce beurre corporel.

19. Cannelle Vanille

Les effets nettoyants de la cannelle sont antiseptiques et aident à nourrir votre peau. Certaines personnes sont sensibles à la cannelle, alors essayez d'abord une petite quantité !

20. Orange Vanille

Effets calmants et apaisants de l'orange combinés à la merveille aromatique qu'est la vanille ! Prendre plaisir!

21. Melrose apaisante

Ce beurre corporel contient du Progest E et de l'huile essentielle de Melrose pour nourrir, protéger et soigner votre peau sèche et craquelée.

22. Rose de noix de coco

Protégez votre peau et donnez-lui l'amour qu'elle mérite avec un beurre corporel doux à la noix de coco et à la rose. Agréable à appliquer après une longue journée au soleil.

23. Eucalyptus Menthe

Pour terminer! J'attendais une recette d'eucalyptus ! Vous n'avez besoin que d'une petite quantité de cette crème hydratante ultra crémeuse pour faire mousser la majeure partie de votre peau.

24. Barre de beurre corporel contre l'eczéma

Il y a quelques trucs sympas à propos de cette recette : elle lutte contre l'eczéma, elle utilise des ingrédients uniques comme le chanvre et l'huile d'avoine, et elle est fabriquée dans un tube poussoir pour une application facile ! Aimer!

25. Thé vert à la menthe

Des ingrédients puissants tels que le matcha et la vitamine E font de ce beurre corporel un incontournable pour une peau sèche et qui démange.


Comment faire du beurre composé (6 recettes !)

Quand j'étais jeune, mes parents et moi allions régulièrement dans un steakhouse de Vancouver. Les tables étaient recouvertes de papier de boucherie et de cours de mdashof et de mdashand. Je passais le temps entre la commande et le repas en dessinant des images et en sirotant un Shirley Temple (cerises au marasquin supplémentaires, merci beaucoup).

D'après ce dont je me souviens, je commandais généralement le spécial pour enfants, qui comprenait une sorte de galette de hamburger et de frites, tandis que mes parents savouraient leurs repas de steak de taille adulte. À cet âge, j'étais assez inconscient de ce que tout le monde mangeait, mais je me souviens avoir regardé les serveurs passer avec des assiettes de différents types de steaks. La plupart étaient assez standard, des marques de grillage sillonnant le dessus du bœuf. Mais d'autres étaient garnis de noisettes de beurre.

Mon palais inexpérimenté n'avait pas réalisé que le steak garni de beurre composé était l'une des meilleures friandises connues des amateurs de bœuf.

Cela étant dit, être utilisé comme garniture de steak n'est que la pointe de l'iceberg pour les beurres composés.

Qu'est-ce que le beurre composé exactement ? Il s'agit de beurre ramolli, fouetté avec divers ingrédients sucrés ou salés. Bien que le concept soit simple, les combinaisons de saveurs potentielles sont infinies. Associez scones, petits pains, crêpes, gaufres ou pain de maïs avec des beurres aromatisés au zeste d'orange ou de citron, au sirop d'érable, au miel ou à la cannelle. Associez la viande, les légumes, le poisson et le pain avec des beurres mélangés à des herbes, des épices, du fromage ou des zestes d'agrumes.

Commencez par du beurre non salé afin de pouvoir contrôler la quantité de sel lorsque vous ajoutez les assaisonnements. Cela est particulièrement important avec les beurres composés sucrés. Pour obtenir le beurre le plus moelleux, vous pouvez le fouetter avec un batteur à main. Cependant, je prends généralement l'itinéraire qui nécessite le moins d'ustensiles de cuisine. Bol et fourchette pour moi !

Une fois le beurre mou, incorporer les ingrédients sucrés ou salés.

Transférez le beurre aromatisé sur un morceau de papier sulfurisé ou de pellicule plastique, formez le beurre en bûche et enveloppez-le bien. Réfrigérer pendant 2 heures avant de couper en morceaux pour servir.

Mais que se passe-t-il si vous ne pouvez pas ou ne pouvez pas manger de produits laitiers ? L'huile de coco, qui se ramollit très facilement et se solidifie au réfrigérateur, constitue un excellent substitut. Bien sûr, cela donnera un goût de noix de coco au &ldquobutter&rdquo, mais cela ne peut être qu'une bonne chose lorsque vous ajoutez des ingrédients complémentaires, tels que de la poudre de curry, du jus de citron vert et de la coriandre.

Ces combinaisons ne sont qu'un point de départ et le ciel est la limite !


Faire du beurre Étape 2 : Agiter la crème

Pour cette étape, il est impératif d'utiliser un pot qui n'est rempli qu'au 1/3. (Si vous devez verser votre crème dans un récipient plus grand à ce stade, faites-le.) Les deux tiers "vides" du pot permettent à la crème de se dilater lorsque vous la secouez et permettent également au liquide épais de s'éclabousser contre les parois du récipient plus violemment lorsque le pot est secoué. (Cette éclaboussure - techniquement connue sous le nom commotion cérébrale — c'est ce qui transforme la crème en beurre. C'est la même action de barattage, mais sans baratte.)

D'ACCORD. Maintenant, asseyez-vous sur votre chaise préférée et commencez à secouer le pot au tiers plein de crème affinée, en gardant à l'esprit que la commotion cérébrale est ce qui donne la forme au beurre. Entraînez-vous à agiter le pot de manière à ce qu'un fort impact se produise entre la crème et les parois du récipient.

Le temps qu'il vous faudra pour agiter le liquide avant de commencer à voir du beurre dépend [a] de la température de la crème, [b] de l'enthousiasme avec lequel vous agitez le pot et [c] de la quantité de crème dans le récipient. Par conséquent, il vaut mieux voir pour le beurre plutôt que d'essayer de le faire "à l'heure". (Au cas où vous vous poseriez la question, vous devrez généralement continuer à secouer pendant 15 à 30 minutes.) Que recherchez-vous ? Juste avant d'obtenir du beurre, vous remarquerez que la crème barattée devient "lourde". Ensuite, vous commencerez à voir une séparation nette entre le babeurre et une masse lourde de beurre.

À ce stade, vous n'avez pas encore vraiment de beurre, mais vous êtes très proche, alors continuez à secouer le pot avec un peu moins de vigueur. En quelques secondes, la masse lourde jaunira, deviendra ferme et se séparera du lait. Ne secouez pas le pot au-delà du point où le beurre s'est formé en granulés légèrement fermes. (À moins que vous ne vouliez une pâte à tartiner plus dure.)


Comment faire du beurre

Avez-vous déjà trop fouetté la crème fouettée et elle a commencé à se séparer et à devenir dégoûtante? Saviez-vous que vous étiez en train de transformer votre crème en beurre ?

La graisse de la crème est contenue dans de minuscules globules et pensez à eux comme de petits sacs de graisse en suspension dans le lait. Lorsque vous agitez la crème (en la secouant, en la fouettant ou en la mélangeant), les petits sacs se heurtent et se séparent, déversant les molécules de graisse.

Lorsque vous fouettez de la crème, vous incorporez de l'air dans les molécules de graisse. Lorsque vous continuez à agiter votre crème, les molécules de graisse se heurtent et s'agglutinent et votre chantilly se dégonfle. La graisse se sépare du liquide, formant du beurre et du babeurre.

Maintenant que nous avons mal à la tête à cause de toute cette science, plongeons-nous et apprenons à faire du beurre !

Versez votre crème dans un bol mixeur. Ici, j'ai utilisé 2 tasses de crème.

Vous pouvez également faire du beurre à l'aide d'un batteur à main ou sur socle, mais je pense que le mélangeur est beaucoup moins salissant car il a un couvercle. Ou vous pouvez vous mettre la main à la pâte et simplement secouer votre crème dans un pot (si vous recherchez un entraînement pour les bras).

Allumez votre mélangeur à moyen-élevé.

Tout d'abord, la crème passera au stade de la crème fouettée. Ensuite, il commencera à s'épaissir et il commencera à libérer de la crème au beurre aqueuse. Vous en voyez de petits morceaux éclabousser contre les côtés du pichet du mélangeur. Vous n'êtes pas encore là !

Enfin, le tout recommencera à redevenir liquide, tourbillonnera dans le mélangeur et la matière grasse et le babeurre se sépareront complètement.

Vous avez réussi à faire du beurre !

Tout ce processus ne devrait prendre que 5 minutes environ à feu moyen-vif.

Versez avec précaution autant de babeurre que possible. Jetez-le ou conservez-le pour une utilisation ultérieure.

Remarque : À moins que vous n'ayez fait du beurre de culture, ce babeurre ne fonctionnera pas comme le babeurre que vous achetez en magasin. Vous devez ajouter du vinaigre ou du jus de citron si vous voulez qu'il réagisse correctement avec le bicarbonate de soude.

Maintenant, il ne vous reste (principalement) que la matière grasse. Techniquement, vous pouvez manger le beurre tel quel, mais si vous faites une étape de plus, il durera plus longtemps.

Cette étape supplémentaire est la suivante : vous devez laver tout le babeurre restant de votre beurre pour qu'il ne soit pas aigre. Grattez votre beurre dans un bol d'eau TRÈS froide. Vous pouvez même utiliser de l'eau glacée si vous le souhaitez.

Pressez et pétrissez votre beurre pour libérer le babeurre.

Continuez à presser et à changer votre eau jusqu'à ce que l'eau reste claire. Cela prend environ 5-7 changements d'eau pour moi.

Maintenant, vous pouvez sécher votre beurre sur de la mousseline de beurre propre, un torchon propre ou un essuie-tout.

Pour ajouter plus de saveur à votre beurre, je vous recommande fortement de le saler, à moins que vous ne prévoyiez de l'utiliser en pâtisserie. Une petite cuillère à café 1/8 est à peu près juste pour 2 tasses de crème. Vous pourriez l'aimer plus ou moins salé. Commencez avec moins et augmentez le sel au goût. Vous ne voulez pas que votre beurre crie et vous voulez juste qu'il soit savoureux.

Mélangez très bien le sel.

Vous pouvez simplement conserver votre beurre dans un contenant hermétique au réfrigérateur, ou vous pouvez l'envelopper dans du papier sulfurisé.

Donnez-lui la forme que vous souhaitez. Je pense que les bâtons ol&rsquo ordinaires sont les plus pratiques.

Conservez le beurre au réfrigérateur pendant environ une semaine, ou au congélateur (bien emballé) pour une conservation à plus long terme.

Juste pour référence, 2 tasses de crème feront 1 bâton de beurre (100 grammes, 3 1/2 onces ou 1/2 tasse). Vous obtenez également environ 1 tasse de babeurre.

Pour pousser votre beurre un peu plus loin, vous pouvez le transformer en beurre composé ou en beurre fouetté.

  • Mélanger la crème épaisse ou à fouetter à feu moyen-vif dans un mélangeur.
  • Tout d'abord, vous obtenez de la crème fouettée. Après environ 5 minutes, la graisse et le liquide se sépareront, formant du beurre et du babeurre.
  • Versez autant de babeurre que vous le pouvez.
  • Versez le beurre dans de l'eau très froide. Pétrissez et pressez pour libérer le babeurre restant. Laver dans plusieurs changements d'eau jusqu'à ce qu'il reste clair.
  • Séchez le beurre en tapotant et ajoutez du sel au goût. Commencez par 1/8 cuillère à café et augmentez au besoin.
  • Conserver au réfrigérateur dans un contenant hermétique pendant environ une semaine ou bien emballé au congélateur plus longtemps.

C'est tout ce qu'il y a à faire ! Cela peut aussi être une activité amusante à faire avec les enfants dans la cuisine. Ils seront étonnés d'avoir fait du beurre à la maison, et cela rendra leurs crêpes ou leurs toasts de petit-déjeuner très spéciaux.


TikTok inondé de vidéos de personnes barattant du beurre pendant le verrouillage

Oubliez le pain au levain ou même le pain aux bananes - il s'agit maintenant de faire un article de tous les jours à la maison, mais est-ce une perte de temps ?

Nous avons officiellement délaissé les gens du levain - maintenant nous fabriquons notre propre beurre à la maison.

Nous avons officiellement délaissé les gens du levain - maintenant nous fabriquons notre propre beurre à la maison.

Les personnes confinées fabriquent désormais leur propre beurre. Source : Fourni

Déplacez-vous, levain - il y a une nouvelle tendance de verrouillage en ville.

Alors que nous marquons six mois depuis le début de la pandémie de coronavirus, il est sûr de dire que nous avons passé des journées à la maison à faire preuve de créativité.

D'abord, il y avait du pain aux bananes, puis il y avait du vrai pain et maintenant c'est à peu près gratuit pour tous, car pouvez-vous vraiment dire que vous avez été en lock-out à moins que vous n'ayez posté une photo de votre chef-d'œuvre culinaire sur Instagram ?

La tendance la plus récente (et certainement la plus satisfaisante) est de battre votre propre beurre, les gens se rendant sur TikTok pour partager des vidéos.

Faire votre propre beurre à la maison ne prend que 15 minutes et un peu d'huile de coude, selon un passionné. Image : TikTok. Source : Fourni

Oui, nous savons que vous pouvez acheter du beurre littéralement partout et il est littéralement situé juste à côté de la crème que vous devez acheter pour le faire.

Mais il y a quelque chose de si apaisant à l'idée de faire votre propre beurre maison de la même manière que vos grands-parents ou arrière-grands-parents auraient pu le faire à l'époque :

La vidéo de la femme NSW Maddy @tisregi&# x2019s de son barattage de beurre a été vue 10 000 fois sur TikTok.

Tout ce dont vous avez besoin, c'est de « crème Cheavy » et « quinze minutes d'huile de coude à l'aide d'une baratte à pots », a-t-elle expliqué dans les commentaires.

𠇊hh j'adore ça !! J'avais l'habitude de baratter du beurre avec ma grand-mère !! Une personne a commenté, tandis qu'une autre a ajouté: “I continue de dire à tout le monde que je veux faire ça et ils disent que je suis fou omg.

Une autre vidéo publiée par le chef américain @saynacho le montrant en train de faire du beurre à l'aide de batteurs électriques a été vue plus de trois millions de fois.

“I n'avait aucune idée que c'était aussi facile,” a écrit une personne, tandis qu'une autre a ajouté : “I vient de le faire. C'est tellement bon. J'ai ajouté de l'ail et du sel au mien !”

Une autre vidéo montrait comment faire du beurre à l'aide de batteurs électriques. Source : Fourni

Et après 30 minutes vous avez votre propre fournée de beurre ! Source : Fourni

D'autres ont souligné que vous pouviez faire du beurre en secouant de la crème dans un pot, mais vous voudriez probablement avoir des poignets très forts pour tenter cela.

"Je trouve qu'il est beaucoup plus rapide de verser la crème dans un pot de confiture vide et de la secouer", a écrit une personne sur TikTok.

𠇎n outre, le beurre sera déjà en un seul bloc et peu de petits morceaux.”

COMMENT FAIRE DU BEURRE À LA MAISON

Une recherche rapide sur Google renverra des centaines de recettes de beurre maison différentes avec de légères variations sur les bases, qui consiste à fouetter la crème jusqu'à ce qu'elle se transforme en beurre.

Tu veux essayer? Voici une recette de taste.com.au sur la façon de faire votre propre beurre :

1. Ajouter la quantité désirée de crème liquide dans un bol en verre. Utilisez un batteur à main électrique pour battre jusqu'à ce que la crème se divise en beurre solide et en babeurre.

2. Placez une passoire sur un bol en verre et couvrez d'un chiffon en mousseline. Verser le beurre dans la passoire en laissant égoutter le babeurre à travers la mousseline.

3. Rassemblez la mousseline contenant le beurre solide et pressez l'excédent de babeurre dans le bol en verre.

4. Lavage : remplissez un autre bol en verre d'eau froide et de glaçons. Retirez le beurre de la mousseline et placez-le dans le bol.

5. Pressez le beurre solide à plusieurs reprises pour enlever autant de babeurre en excès que possible.

6. Condenser le beurre solide en boule et la sortir de l'eau.

7. Façonner le beurre en carré ou en rectangle et envelopper dans du papier sulfurisé.


Qu'est-ce que le beurre corporel ?

Je n'avais jamais entendu parler de beurre corporel jusqu'à il y a quelques années, lorsqu'une amie m'a fait découvrir son beurre de soin préféré. Je me souviens avoir pensé, Beurre corporel? Pourquoi diable voudriez-vous appliquer du beurre sur votre corps ? Ma curiosité a été piquée, alors j'ai commencé à rechercher ce produit nouveau pour moi.

Après quelques recherches, j'ai découvert que le beurre corporel est un produit de soin de la peau riche et hydratant qui est généralement composé de beurres de soin de la peau, comme le beurre de karité et le beurre de cacao. Le beurre corporel peut être utilisé comme alternative à la lotion, car sa fonction principale est d'hydrater la peau.

Alors pourquoi ne pas appeler ce produit “lotion” ? Eh bien, il s'agit de quelques détails techniques

La lotion est faite avec de l'eau et de l'huile (et éventuellement des beurres) donc elle est légère et soyeuse. Le beurre corporel, quant à lui, est composé exclusivement de beurre(s) et d'huile(s), il est donc très épais. Les produits finaux sont utilisés de la même manière, pour hydrater la peau, mais ils sont fabriqués avec des ingrédients différents, selon des méthodes différentes.

Du point de vue du bricolage, le beurre corporel fait maison durera des mois sans utiliser de conservateur. La lotion maison doit être utilisée dans un court laps de temps ou un conservateur doit être utilisé (grâce à l'eau), et il faut un émulsifiant pour bien mélanger l'huile et l'eau.

Techniquement, le beurre corporel est recommandé pour les personnes qui ont besoin d'une hydratation intense, mais j'ai personnellement trouvé que c'était une excellente alternative à la lotion et qu'aucune peau super sèche n'était nécessaire.


Comment faire du beurre à l'ail et l'incorporer dans vos plats

Une phrase courante qui décrit une grande partie de ma cuisine est "le beurre rend tout meilleur". Bien que mes artères ne soient peut-être pas d'accord, mes papilles gustatives décident. De la viande aux légumes en passant par les glucides, le beurre aide à faire passer un plat de terne à délicieux. Parfois, quand il est temps de donner un coup de fouet et que le vieux beurre ordinaire ne fera pas l'affaire, l'ajout d'un ingrédient ou deux peut vous transformer en un vrai M./Mme/Mme. Pantalon fantaisie ! L'ail est une option facile et appréciée des foules. Je parie que lire l'expression "beurre à l'ail" vous met un peu l'eau à la bouche. C'est tout naturel ! Heureusement, je suis ici pour parler du beurre à l'ail, comment le faire et comment l'incorporer dans vos plats.

Presque tout le monde peut faire du beurre à l'ail parce que c'est super facile. Aussi basique que cela puisse paraître, les recettes les plus fondamentales demandent de mélanger un bâton de beurre avec de l'ail haché ou pressé. C'est ça! Bien sûr, vous pouvez en ajouter plus, si vous le souhaitez, mais il n'y a vraiment rien de plus. Si vous vous sentez un peu incertain, laissez-moi vous donner quelques conseils.

Combien d'ail devriez-vous utiliser?

La bonne quantité d'ail est subjective. Si vous n'avez jamais fait votre propre beurre à l'ail, Je recommanderais d'utiliser deux clous de girofle pour chaque bâton de beurre que vous utilisez et ajustez vers le haut ou vers le bas selon vos préférences.

N'oubliez pas qu'une gousse d'ail est différente d'une tête d'ail. Si vous allez sur votre marché de produits locaux, vous trouverez probablement des têtes d'ail. Une fois épluché, vous verrez ce qui semble être des bulbes - environ 8 à 10 en quantité. Chacun de ces bulbes est ce qu'on appelle un clou de girofle. Lorsque vous cuisinez avec de l'ail, il est très important de faire attention à savoir si une recette demande de l'ail en gousses ou en têtes. Utiliser une tête alors que vous auriez dû utiliser une gousse vous laissera suffisamment de puissance de feu pour rejoindre l'escouade de chasse aux vampires de Van Helsing, et vous émanerez probablement de l'ail pendant une semaine.

Beurre salé ou non salé ?

Utilisez du beurre non salé, puis salez au goût. Lorsque vous utilisez du beurre à l'ail, la vedette est l'ail, pas le sel. Donc, plutôt que de faire confiance aux gens qui barattent le beurre pour obtenir la bonne quantité de sel pour compléter votre quantité d'ail préférée, optez simplement pour les trucs non salés et ajoutez juste assez de sel pour rehausser les saveurs sans les maîtriser.

Comment émincer votre ail ?

Non. Utilisez un presse-ail. Plutôt que de hacher ou de hacher, la presse vous permettra d'écraser efficacement et uniformément ces clous de girofle tout en livrant les jus directement dans votre mélange. Si vous n'avez pas de presse, alors pour citer Ferris Bueller, "Je vous recommande fortement d'en prendre une."

Presse-ail de cuisine en acier inoxydable Orblue Pro Presser, 13,97 $ sur Amazon

Le beurre doit-il être ramolli ou fondu ?

Utilisez du beurre mou mais pas fondu. La consistance doit être quelque part entre l'argile et le play-doh. Ensuite, pour le mélanger, je vous recommande de sélectionner l'une des trois options : 1) Une fourchette 2) Un batteur à main ou 3) Vos mains. Si vous aimez un peu plus de texture, la fourchette de table ou vos mains sont la voie à suivre. Si vous aimez votre beurre un peu plus fouetté, utilisez le batteur à main. Si vous souhaitez former votre beurre une fois qu'il est mélangé, vous pouvez utiliser vos mains, une spatule ou une cloche à beurre.

Pot à beurre en porcelaine Sweese, 17,99 $ sur Amazon

Comment devez-vous le conserver ?

Une fois que vous avez mélangé votre ail, réfrigérez-le ou mettez-le dans une cloche à beurre susmentionnée. Cela permet aux saveurs de se combiner efficacement et préserve le beurre au cas où vous ne l'utiliseriez pas tout de suite.

Autres façons d'égayer le beurre à l'ail

Mélangez d'autres choses, si vous vous sentez audacieux. Les bonnes choses à essayer incluent le jus de citron, le vinaigre de vin rouge, le persil, l'estragon, le romarin et le thym. Comme beaucoup de choses, les quantités spécifiques sont soumises à vos goûts, alors expérimentez. Après tout, c'est ce qui rend le plat unique à vous !

Comment utiliser le beurre à l'ail

Maintenant que vous pouvez faire du beurre à l'ail, voici comment vous pouvez l'utiliser, en commençant par l'évidence :

Pain et beurre à l'ail

Prenez une miche de votre pain préféré, coupez-la en tranches et servez-la avec le beurre à l'ail que vous venez de mélanger. Il n'y a vraiment pas de moyen plus simple de prendre un aliment de base au moment des repas - du pain et du beurre - et de le lancer.

Si vous cherchez à donner un peu de saveur à une salade, préparez des croûtons à l'ail maison. Préchauffez votre four à 350 degrés Fahrenheit. Prenez votre beurre à l'ail et faites-le fondre à feu doux dans une petite poêle ou une casserole. Ensuite, cassez quelques morceaux de pain avec vos mains (si vous aimez le look à angle parfait, utilisez un couteau) et faites sauter votre pain, en mélangeant jusqu'à ce que tous les morceaux soient bien enrobés de beurre à l'ail. Étaler chaque morceau de pain sur du papier d'aluminium ou une plaque à biscuits. Cuire au four environ 10-15 minutes, ou jusqu'à ce que le pain soit croustillant. Retirez et laissez refroidir (ou ne laissez pas refroidir, ce sont vos croûtons !). Saupoudrez les croûtons sur votre salade ou votre soupe. Vous gagnez.

Celui-ci est une combinaison des deux ci-dessus. Disons que vous avez un bon dîner de pâtes (voir ci-dessous) et que vous voulez un pain à l'ail solide pour l'accompagner. Aucun problème! Retirez le beurre à l'ail du réfrigérateur (s'il est réfrigéré) pour le ramollir. Préchauffer le four à 350 degrés Fahrenheit. Tranchez votre pain italien préféré. Étaler le beurre à l'ail sur chaque tranche. Placer le pain sur du papier aluminium ou une plaque de cuisson. Cuire au four pendant 10 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés et grillés. Vous êtes-vous déjà demandé comment dire « génial » avec du pain ? C'est ainsi.

Tu sais ce bon dîner de pâtes dont je viens de parler ? Eh bien, voici comment vous pouvez y arriver. Faites cuire huit onces de vos pâtes préférées (assurez-vous qu'elles sont al dente). Poêler puis faire sauter environ une livre de poulet en dés ou de crevettes de taille moyenne dans votre beurre à l'ail. Saupoudrer d'un peu de persil. Mélanger les pâtes, les protéines et le beurre à l'ail. Saupoudrer de parmesan. Servir. Trop facile. Trop bon.

Ma mère prépare l'un des meilleurs plats de légumes que j'aie jamais mangés. Le secret? Beurre d'ail. Vous pouvez faire sauter n'importe quel légume dans votre beurre à l'ail jusqu'à ce que le légume ait atteint la tendreté désirée et vous serez un héros des légumes. Le plat de ma mère ? Carottes à l'estragon. Elle rehausse son beurre à l'ail en ajoutant un peu d'estragon (naturellement) et du vinaigre de vin rouge. Normalement, je réserve le terme « délicieux » aux plats de viande, mais ces sont délicieux !

En parlant de viande, vous pouvez utiliser du beurre à l'ail pour transformer votre rôti ennuyeux en une fête des papilles ! Étalez simplement votre beurre à l'ail sur le rôti (vous pouvez utiliser vos mains !) et faites cuire comme d'habitude. Cela fonctionne très bien avec le porc, le bœuf et l'agneau, ainsi qu'avec le poulet rôti classique. C'est peut-être aussi le moment d'essayer de mettre plus de choses dans votre beurre à l'ail, du sel et du poivre, pour commencer. Cuisson de l'agneau ? Essayez le romarin et le thym.

Je devrais peut-être commencer à utiliser un Nouveau phrase : L'ail rend le beurre meilleur. Après avoir examiné ces plats, cela semble approprié. La prochaine fois que vous aurez un travail qui nécessite de tartiner ou de faire sauter dans du beurre, ajoutez un peu de flair, ajoutez de l'ail. Prendre plaisir!

Vidéo connexe: Un hack facile pour éplucher l'ail


Recette Beurre & Beurre de Culture

Cette culture de babeurre fait un babeurre épais et à l'ancienne de style Nouvelle-Angleterre. Pour chaque lot, vous pouvez utiliser 1 à 2 litres de lait écrémé ou entier, selon l'épaisseur souhaitée. Le montant.

Fromage Sel

Ce sel de fromage s'absorbe facilement et ne contient pas d'iode. L'iode va tuer les bactéries lactiques dans le processus de vieillissement. Les bactéries lactiques sont importantes pour le bon vieillissement du fromage. Le sel de fromage ne se dissout pas trop.

Équipement

  • Bon thermomètre
  • Mélangeur, robot culinaire, baratte à beurre (vous pouvez même secouer un pot plein de crème jusqu'à ce que le beurre se forme)
  • Cuillère en bois
  • Petit bol

Thermomètre Tel-Tru

Ce thermomètre Tel-Tru, fabriqué aux États-Unis, en acier inoxydable de la plus haute qualité est à la fois précis et facile à utiliser. Complet avec un clip de pot robuste et un grand cadran de deux pouces, vérifiant le.

Faire du beurre est super facile

Vous pouvez faire un meilleur beurre à la maison dans votre cuisine que celui que vous pouvez acheter en magasin de nos jours. Dans cette recette, nous allons vous montrer le comment et le pourquoi ainsi que quelques options pour ajouter un peu de « culture » à votre vie.

Essentiellement, tout ce dont vous avez besoin est de la crème et un pot. Bien sûr, vous pouvez le faire au mixeur ou au mixeur et ici je le fais généralement à partir de crème affinée au mixeur. Il suffit de verser la crème, d'appuyer sur le bouton d'agitation et d'attendre d'entendre le « souffle ».

Commencez avec la crème à environ 50-60¡F pour faire du beurre. S'il est trop chaud, le beurre sera très mou et sera plus difficile à rincer et à pétrir par la suite. Si elle est trop froide, la graisse aura du mal à se consolider.

Vous pouvez commencer avec de la crème douce fraîche ou cultiver votre propre crème pour plus de saveur.

Sélection de crème

Plus votre crème a bon goût, meilleure sera la qualité de votre beurre. La crème épaisse contient 40 % de matière grasse et 60 % de solides de lait et d'eau.

La crème des vaches Jersey produit le meilleur beurre en raison de son lait à teneur plus élevée en matières grasses, ainsi que du fait que leur graisse est dispersée dans des globules plus gros que le lait d'autres types de vaches et a tendance à se transformer en beurre plus facilement. Cette crème est d'un ivoire foncé à doré lorsqu'elle provient de vaches au pâturage, car les plantes qu'elles mangent ont un bêta-carotène plus élevé, qui colore la crème plus que le grain.

Peut-on utiliser pour cela de la crème pasteurisée voire ultra pasteurisée ? Oui, mais la qualité et la saveur du beurre ne seront pas les mêmes qu'avec de la crème fraîche. Vous le trouverez probablement meilleur que ce que vous trouvez en magasin, mais la crème fraîche est toujours meilleure. Le traitement à haute température, tout en rendant presque impossible la fabrication normale du fromage, n'affecte pas autant le processus du beurre car le processus implique la graisse et non les protéines qui sont endommagées par la chaleur. Cela peut cependant affecter la saveur et le rendement.

    Crème Douce Fraîche La crème idéale est non ultra pasteurisée, à haute teneur en matière grasse (36-40 %), biologique et issue de vaches au pâturage. La crème Jersey accélère le barattage, en raison des globules de matière grasse plus gros.

Le simple fait d'utiliser de la crème courante du magasin signifie probablement que vous commencez avec de meilleurs ingrédients que le beurre moyen. Mais si vous pouvez trouver de la crème non traitée thermiquement à partir de vaches au pâturage, cela améliorera considérablement la saveur.

Le plus dur pour faire un bon beurre est de trouver une bonne crème. La plupart des crèmes vendues dans ce pays sont ultra traitées thermiquement (UHT).

Ici, comme j'utilise souvent du lait frais de Jersey, mon lactosérum est toujours riche en matière grasse, je m'assure donc que le lactosérum entre dans un récipient désinfecté lorsqu'il est retiré du caillé, puis je le laisse reposer toute la nuit à une température fraîche de la cave. Le matin, la crème a levé et les bactéries du processus ont mûri pour une crème de culture. Je peux ensuite écumer soigneusement la surface et refroidir à ma température de fabrication du beurre. Le résultat est un fabuleux beurre de culture qui va à mes amis "gourmands" du quartier.

Crème de culture (facultatif)

La culture commerciale est une affaire superficielle, alors n'imaginez pas qu'une marque que vous avez achetée soit un modèle pour le beurre de culture. Le beurre industriel est cultivé en quelques heures. À la maison, vous pouvez faire beaucoup mieux. Contrairement aux usines, vous n'avez pas besoin de considérer le coût d'attente de la maturation de la crème. Et c'est le secret pour faire un beurre extraordinaire.

Crème crue est naturellement plein de bactéries laitières souhaitables et de ferments et d'acides seuls, sans l'ajout d'une culture bactérienne. La fermentation par les bactéries lactobacilles modifie la chimie de la crème, rendant ses saveurs plus complexes. Entre autres changements, il produit de l'acide lactique, ce qui rend la crème moins « sucrée ».

Pour cultiver votre crème pasteurisée simplement ajouter un sachet de C21 Buttermilk Culture à un litre de crème (ajuster proportionnellement si vous en utilisez plus/moins). Les cultures de beurre sont « mésophiles », ce qui signifie que les bactéries se développent à des températures modérées. Les cultures de yaourt « thermophiles » nécessitent des températures plus élevées et ne sont donc pas aussi efficaces ici.
La pasteurisation tue toutes les bactéries, même les indigènes bénéfiques. So, if you were to let pasteurized cream just sour naturally, you would be allowing any ambient bacteria that might be lurking, without the natural defenses to control it and the milk would simply "spoil."

Bring the cream to 68-70¡F (Do not let it fall below 68¡F or above 78¡F), add the culture and keep covered and warm for the next 6-12 hours. This will totally depend on how much character you would like to see in your butter. Let your taste buds guide you on this.

After this ripening, the cream should be noticeably thicker and have a well developed aroma (buttermilk culture is often called an Aroma Culture). It should taste delicious, slightly sour, and have no aftertaste. If the cream is bubbly, or smells "off", yeasty or gassy, you have a contamination problem: throw the cream away! The problem was probably caused by one of the following:

  1. The milk was contaminated with other bacteria that are not of the friendly dairy types.
  2. The area in which the butter has been made is contaminated with yeast from baking etc.
  3. The cream had been stored near other items in the fridge that impart an oder that is not welcome in the butter (onions, garlic, etc)

Eparating the Butter

Begin by warming your cream to 50-60¡F.

  • Using a Jar Fill your jar 25-50% full of cream. The more cream you have in the jar the longer it takes to form butter because there's less movement of the cream and that's what makes the butter.
  • Uusing a Blender, Food Processor, or Mixer Only fill 25-40% full (otherwise life will become messy). Turn it on at a moderate speed and watch the cream change to thick cream and then begin to separate.
    I use my blender on "stir" here.

It really doesn't take long, between 10-20 minutes depending on, cream, temperature, how long you let it ripen, and type of "churn."

You will next notice the sound of the moving cream changing as the cream turns from liquid to whipped cream. You will eventually notice that it will "break" as the butter separates from the buttermilk. As this happens, notice the color of the cream as well, it will start to turn more and more yellow as the butter comes together.

The butter will start clumping together.

Rinse the Butter

This step is very important, to keep the butter fresh. The final butter may have some lactose and milk proteins remaining in the liquid and if this is allowed to ferment, the butter may become rancid in a short time. The washing and folding is what removes most of this. Cultured butter lasts longer because this lactose has been mostly fermented out to lactic acid.

When the butter clumps well, pour the liquid off (make sure you keep your buttermilk) and move the butter to a bowl.

Add some fresh cool water and rinse the butter by pressing and folding in the bowl, do this two or three times until the water is just about clear.

Drain & Salt Butter

Now, pour off the final rinse water and continue to knead with a spoon until it forms a nice ball. As you knead the butter you'll notice water working out of the butter, keep draining this off as you form the butter into a ball. If the butter is too soft, put in the fridge to harden a bit before continuing.

You can add salt to your butter as your taste prefers during the final kneading. You will notice more liquid coming off if you do.

Press or Roll Butter

The butter you just made can now be pressed into any form you desire or rolled into a ball and wrapped or pressed into a special butter mold -for the esthetics.

But first, cut your self a nice hunk of that great bread you have in the pantry and smear a good sized portion of this butter on and enjoy.

Storing Butter

Simply refrigerate the butter, or for larger batches you can freeze all of the butter that exceeds a few days' supply.

Freezing butter does it no harm because butterfat crystallizes at about 60¡F, so taking it from 35¡F in the refrigerator down to -20¡F in the freezer does not change its texture. Freezing butter will forestall the absorption of other flavors from the refrigerator and keep the butter flavor much cleaner.

In really hot countries where butter is made in quantity, like India, use clarified butter (ghee), with the last traces of water and milk solids removed to help preservation. Finally clarified butter, or ghee, is butter from which all milk solids have been removed through cooking. The resulting product is clear, rather than opaque, and it can be stored for longer periods of time than butter. Ghee is very popular in India. This can be easily made by gently heating the butter and allowing the solids to settle out while still warm. The clarified butter can then be poured off of the solids. This will also not burn when heated.

Historically, the Northern countries such as Ireland and Norway have been found to seal their butter in wooden tubs and then bury them in the bogs where it was cool and without air. Some of these are being found even today.

When migrants from Britain and other northern Europeans cooler climates arrived in warmer countries such as America they resorted to keeping butter down a well or in the "spring house" where cold ground water and evaporation kept things cooler.

After reading through this somewhat lengthy history and process of butter making you might be thinking, "Wow, I think you're is pushing the "cultured" butter thing." Yes, yes, and yes again, but, for the little bit of extra work and the response we get from my friends who love good food, Cultured Butter is well worth the time.

Some History of Butter

One of the first written references to what we know of as butter comes from India in the form of a ninth-century etiquette manual. It suggests that Hindu brides be given milk, honey, and butter on the day of their wedding.

There is also a reference from the Bible in Genesis: "He said to Sarah to take three measures of meal and knead it quickly and make cakes upon the hearth and it is said that he went to the herd and fetched a calf, tender and good, and gave it to be dressed, and he took butterand milk and the calf which he had dressed and set it before them and they did eat."

The original process for butter making for the Arabs and Syrians, as we know it, was to use a bag made from goatskin for a churn. The animal was skinned, the skin sewed up tight, with only one small opening where the cream was poured in. The "churn" was then suspended and swung back and forth until the butter separated.

Documents from the first century show that butter was shipped from India to ports of the Red Sea.

When Julius Caesar invaded England, he found that the inhabitants hid an abundance of milk, from which they made butter, but could not make cheese until they were taught that art by their invaders.

What is Butter

Butter is made of butterfat, water, and some milk proteins. Commercial butter is 80–82 percent milk fat, 16–17 percent water, and 1–2 percent milk solids other than fat (sometimes referred to as curd). It may contain salt , added directly to the butter in concentrations of 1 to 2 percent. Unsalted butter is often referred to as “sweet” butter. This should not be confused with “sweet cream” butter, which may or may not be salted. Reduced-fat, or “light,” butter at 40% fat. Well, we shall choose not to discuss that here.

In the US, butter must contain 80% minimum butterfat by law, while in France, butter must be composed of at least 82% fat. Home churned butter will be right up there in the 86% range. Commercial butter is a very uniform dispersion of water in oil. The 80% target fat level and continuous churn processing require such a product.

Batch-churning cream into butter takes about 30 minutes, but it is only in the last few minutes that the butter begins to form. In Brief, the mechanical agitation of the churning process breaks down an emulsifying membrane around droplets of butterfat, allowing the butterfat to solidify as butter.

Butter from the Farm

Up until the early to mid 1900's, most farm wives were expert butter makers. Butter sales were very local and produced on family farms and in small creameries. This butter was usually made in small batches. In those days butter customers were connoisseurs in a way that we are not today. For example, the early spring butter brought a much higher price than any other.

Traditionally, butter making began with the separation of cream from milk by gravity. Just after milking, the milk was allowed to sit in pans or cans until the cream, being lighter, floated to the top of the milk. The cream was skimmed off and stored in a cool place for a few days. When several days' cream had accumulated, it was churned into butter.

This small scale butter making took time and energy, but only needed simple equipment. Low-tech methods were still well-known in rural parts of the USA in the mid-20th century. In the UK it became less common for ordinary families to make their own butter in the course of the 19th century, but the old ways were still used on small farms and in the dairies belonging to grand houses.

In the few hundred years prior to the industrialization of butter making, cream was always cultured before it was churned. Culturing was the result of their practice of keeping several milkings before churning. There was no refrigeration, so the cream was stored in a cool room and the natural bacteria from the milk worked to culture it.

After the cows were milked, the milk was left to settle in a cool place, in shallow pans so the cream would rise to the top. Brass and earthenware dishes were used in the UK in the 17th and 18th centuries, with earthenware becoming gradually more popular. It was found that the earthenware could hold the proper bacteria from day to day.

After half a day or so, the cream was skimmed off and placed in the churn. Small home producers would usually collect a few days of milking to have enough cream for churning, and the natural fermentation would "ripen" the flavor. The cream would, of course, ripen much quicker during the warm months.

Industrial Butter Making

Modern dairy practices ignore seasonal differences by feeding cows an unnatural diet of year-round grain. If you often make butter from good cream, you will begin to notice changes as the seasons progress.

Cream is removed from pasteurized whole milk in continuous centrifugal separators spinning at 30,000 RPM. The resulting cream contains 40% butterfat, and is known as heavy, or whipping cream. From the separator, the heavy cream travels directly into continuous “ribbon” churns, which process it into sweet cream butter and high-fat buttermilk. The buttermilk is high fat because ribbon churns are not very efficient at churning all of the butterfat into butter. This buttermilk is then re-separated to remove the excess butterfat, and dried for industrial applications such as commercial ice cream and baking products, as well as consumer packaged goods like buttermilk pancake and baking mixes.

The butter made this way is called “sweet cream” butter because the cream it was made from was not cultured or acidified.

Types of Butter

Sweet Cream Butter This is a sweet cream, churned from fresh cream, with a mild, creamy flavor. It is most commonly produced by large commercial operations.

Cultured Butter This is a ripened or lactic butter made from soured cream. This should have a fuller and slightly nutty flavor from the natural fermentation.
In past times these cultures were found naturally in the dairies but today we can add these cultures to better control the process.

The cream is cultured before churning for two very specific reasons:

  • Ajout d'un lactic acid-producing culture to acidify the cream before churning helped to separate the butterfat during the churning process.
    As the butterfat solidified as butter in the churn, the fluid that was drained away became known as “buttermilk,” the by-product of butter-making.
  • Adding live cultures to the cream also yielded a better butter since they convert sugars (lactose) in the milk to produce lactic acid. This added to the storage life of butter, because any remaining milk sugars could ferment making the butter rancid.

In addition to these practical benefits, culturing the cream before churning gives the butter a unique flavor - one that is very different from the flavor of today's supermarket butter. Before the advent of the large commercial dairies, Minnesota and Wisconsin used to be dotted with small creameries, each with its own particular flavor of butter made from closely guarded family cultures.

These cultures ended up in the churned buttermilk, as well. Although buttermilk initially resembles skim milk when it is removed from the butter churn, the continuing action of the live cultures creates the tart, thick beverage that we know as buttermilk. Before the days of refrigeration, the consistency of buttermilk would change with the seasons: thin and less tart during winter and thick and clabbered in the summertime.

Cultured butter is very popular in Europe but not so popular in the US. The culturing intensifies the butter flavor itself and also introduces a number of subtler underlying flavors that greatly enhance the overall butter experience. The action of the lactic bacteria also helps to break down some of the structure which keeps the fat globules apart. This increases the yield of butter over sweet cream and also makes the butter come much quicker when churning.

If you make your own homemade butter, you have complete control over the type of cultures used for ripening the cream and how long you let them work before churning.

Since water is cheaper than butterfat, most commercial butter is blended down to 80% post churning. Cultured small batch butter ends up at more like 86%. The higher fat butter is more plastic at low temperature, which makes it easier to use in pastry, and the higher fat content also helps to make pastry flakier and brings a more full flavor.

Goat and Ewes Milk Butter Yes, it is possible to get cream and make butter from these milks but due to the very different fat structure, these milks do not rise naturally like the cows milk will do. Therefore a cream separator is required to collect the cream from these animals.


7. Grilled Peanut Butter and Jelly Sandwich

There's nothing quite as classic (and delicious) as a peanut butter and jelly sandwich. But if you want to take this staple to the next level, try this three-ingredient recipe that takes only seven minutes to prep.

This recipe swaps refined white bread with whole-wheat bread for added nutrition. Whole grains are high in fiber but also some valuable antioxidants, like vitamin E and B vitamins, according to the Whole Grains Council. This bread will also add some magnesium and iron to your breakfast.

Get the Grilled Peanut Butter and Jelly Sandwich recipe and nutrition info here.



Commentaires:

  1. Verrill

    Quels mots appropriés ... la phrase phénoménale et magnifique

  2. Shephard

    Désolé d'intervenir, mais je propose d'y aller d'une autre manière.

  3. Daizuru

    Il me semble une phrase remarquable

  4. Oz

    Le sujet est intéressant, je vais participer à la discussion. Je sais qu'ensemble, nous pouvons venir à la bonne réponse.

  5. Nalmaran

    Je ne sais même pas quoi dire

  6. Ludwig

    Je ne l'ai pas dit.

  7. Laine

    Que pouvez-vous ne pas confondre?



Écrire un message